MARLY
Sensualités féminines

ESTELLE BAUR
La femme est à l'honneur dans le nouvel accrochage de la galerie Plexus, à Marly, qui expose des oeuvres de Ludmilla Moshek et Sara.H. La première, artiste peintre, représente des courbes féminines aux palettes variées. Ses lignes semi-figuratives se perdent dans les fonds abstraits de ses oeuvres. Les corps sont redéfinis par un fin liseré et les volumes suggérés par des aplats de couleurs tantôt contrastées, tantôt acidulées.

Ludmilla Moshek part également à la découverte des possibilités de traitements de la matière, usant de la carte comme du pinceau, laissant volontairement «buller» la peinture sur la toile et allant parfois jusqu'à apposer des rajouts de tissus ou de sable. Ainsi, matières et traitement des volumes donnent l'impression que ces corps «émergent» de la toile. Par une symbiose de la diagonale et de l'arabesque, l'artiste témoigne de l'importance du mouvement dans son oeuvre. Muses, sylphides et autres poupées aux formes harmonieuses se côtoient, incarnant la douceur féminine, sous des titres mystérieux qui visent à ne pas formater l'oeil du spectateur

Sara.H, artiste fribourgeoise, dévoile quant à elle sa propre définition de la féminité, à travers des sculptures de toutes tailles dont les sujets sont extraits de l'imaginaire collectif (elfes, allégories, personnages fantastiques à mi-chemin entre l'homme et le règne animal). Un plaisir évident du rendu des matières - poudre

de marbre, terre cuite, étain, céramique, poudre de cuivre - témoigne de la spontanéité de l'artiste. Sara.H s'amuse avec l'espace et fait d'un matériau lourd quelque chose de léger. Au regard de ses créations, on ressent un véritable sentiment d'élévation. L'une de ses séries dévoile la sensualité féminine, l'abandon et le retour à la nature; la seconde est une représentation allégorique de la musique et de la ·danse, thèmes chers à l'artiste. Certaines sculptures sont accompagnées d'un texte, généralement un poème, né de la plume de Sara.H. Une ode à la femme, à la sincérité et à la tendresse. I